Sticks et bretzels version Halloween: le retour

Après quelques recettes de la peur l’an dernier (BOUH, c’est par ici !), nous vous proposons à nouveau des idées effrayantes pour agrémenter votre soirée Halloween !

La citrouille de la trouille :

– 200g de mini bretzels Boehli
– un sachet de M&M’S (seulement les verts seront utilisés)
– du colorant orange
– du chocolat blanc

Faire fondre le chocolat blanc, puis ajouter quelques gouttes de colorant (attention, quelques gouttes suffisent).Mélanger le tout afin d’obtenir une pâte orangée homogène.
Tremper vos bretzels dans cette préparation puis disposez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Profitez du fait qu’ils soient encore humide pour ajouter un M&M’S vert sur le haut.
Si votre bretzel n’est pas entièrement recouvert de chocolat orangé, vous pouvez utiliser vos doigts afin de recouvrir les parties en question.
Laissez refroidir au réfrigérateur une vingtaine de minutes puis servez !


L’effroyable araignée :
arraignée bretzel 2

– 200g de sticks Boehli
– des biscuits Oréo
– quelques smarties

Disposez les biscuits Oréo sur une plaque. Craquez vos sticks en deux puis insérer 3 demi-sticks de chaque côté du biscuit pour en faire des « pattes ». Terminez par ajouter deux Smarties pour réaliser les yeux.


Les yeux de zombie:
zombie bretzel

– 200g de bretzels Boehli (mini ou moyennes)
– des bonbons type « œuf »
– du chocolat blanc
– quelques vermicelles de couleur
– un stylo comestible

Disposez vos bretzels sur une plaque de cuisson.
Faites fondre le chocolat blanc puis badigeonnez l’arrière des bonbons « œuf » de chocolat puis appliquez les sur les bretzels.
Vous pouvez les passer au four quelques minutes (pas plus de 3 minutes) afin de ramollir le bonbon, puis sortez-les et parsemez-les de vermicelles.
Laissez refroidir puis dessinez un « œil » noir à l’aide du stylo comestible.
Dégustez !

Vous aimerez peut-être :

Ajouter un commentaire

Votre adresse email et vos informations personnelles ne seront pas publiées.

Les champs marqués d'une * sont obligatoires.